Conseils et astuces

Comment bien présenter une soupe dans la photographie culinaire ?

Soupe de légumes

La soupe n’est sans doute pas la meilleure des recettes dans le choix des sujets à traiter dans la photographie culinaire. En effet, elle est trop simple pour le photographe qu’il sera difficile de trouver la bonne option et technique pour la prendre en photo. Cette mission s’avère être ainsi difficile, alors qu’on est face à un sujet résolument simple, tellement contradictoire comme constat. Toutefois, diverses techniques et astuces peuvent parvenir au professionnel ou amateur de photographie à faire ressortir le côté délicieux des soupes dans les clichés.

La gestion de la lumière

La texture de la soupe est ici le principal but du jeu de lumière lors de la prise de photographie d’une soupe. Une lumière qui traverse diagonalement la ligne qui se met entre l’appareil et le sujet en question fera ressortir la propriété du liquide. Aussi, se mettre à contre-jour est une option qui permettra de recevoir un reflet venant de la soupe, celui-ci qui sera ensuite figé pour donner un rendu brut qui met grandement en valeur l’objectif. En outre, une lumière latérale n’est pas non plus catastrophique puisque le rendu sera résolument paisible, sans aucune dégradation de surface, tout en étant cosy. Toutefois, ce ne sont que des propositions et vous vous devez de vous adapter en fonction de l’environnement de prise. Prenez quelques clichés dans ces différentes positions et évaluez le rendu. Vous saurez l’image qui touche et inspire le plus.

Un petit plus au niveau de la mise au point

Vous ne pouvez jamais effectuer une mise au point automatique sur ce plat puisque les capteurs auront des difficultés à placer un point d’accroche sur la surface plane des soupes. Dans cette étape de la photographie culinaire donc, il faut, en premier lieu, passer au mode mise au point manuelle. Le centrage est donc de rigueur. Sinon, si vous tremblez trop pour pouvoir fixer un plan idéal, vous pouvez solliciter l’option rajout d’ingrédients dans la soupe pour avoir un objectif. En sus, vous aurez un surplus au niveau du rendu avec les reliefs obtenus. Enfin, si cette alternative n’est pas réalisable évoque le détenteur de la recette, vous pouvez vous user de la source de lumière pour créer un point d’accroche. En se plaçant directement en face de la soupe qui, à son tour, reçoit également une lumière directement en son centre, vous aurez votre fameux objectif.

lire aussi  Prendre des photos culinaires de saison

Pâtes avec viande, parmesan, tomates et pesto. Dessus horizontal vi

Concevoir la présentation du sujet

Vous pouvez également puiser dans vos inspirations et transformer complètement la présentation du sujet à photographier. En effet, avec une soupe, vous avez la possibilité d’imiter l’aspect d’un cocktail, c’est-à-dire de placer la recette dans un récipient totalement transparent. Vous vous ouvrez ainsi de nombreuses portes de créativité dans la prise de votre photo culinaire. De côté ou de face, incliné ou droit, et même de très près, votre cliche peut aussi être agrémenté d’autres éléments, comme les ingrédients de la soupe par exemple. Pour aller plus loin, vous pouvez même donner une figure laissant à penser les modes de préparation de cette spécialité.

Comment bien présenter une soupe ?

La photographie culinaire est un art à part entière. Il faut savoir mettre en avant la qualité de l’œuvre et les ingrédients utilisés. Pour réussir une photo de soupe, il y a des règles à respecter. Vous devez d’abord prendre le temps de bien choisir le sujet. Il faut également que vous preniez en compte le cadrage et l’angle de prise de vue. En fonction du thème que vous avez à traiter (lunch box, repas de fête), le choix de votre photo culinaire ne sera pas le même. Vous pouvez également faire appel à un photographe culinaire pour vous accompagner et pour vous aider à réaliser une image qui fera ressortir toute l’originalité de votre sujet.

Comment choisir son photographe culinaire ?

Le choix d’un photographe de cuisine peut parfois s’avérer difficile. Il faut dire que le monde de la gastronomie est très vaste et que tous les photographes ne se valent pas. Pour trouver un bon photographe culinaire, il vous faudra prendre en compte certains critères comme le type d’image que vous souhaitez réaliser, les spécialités culinaires que vous allez photographier…

lire aussi  Comment faire une bonne photo ?

Il existe différents types de photographes de cuisine. Certains se spécialisent dans un domaine en particulier (photographe culinaire pour le chocolat, photographe culinaire pour les desserts…). D’autres sont polyvalents et peuvent réaliser une image de tous types de produits alimentaires.
Le prix est également un paramètre important à considérer au moment de choisir votre photographe culinaire. Le tarif varie en fonction du type d’image que vous souhaitez réaliser, des spécialités culinaires que le photographe va photographier et de la durée du shooting (une journée, une heure, plusieurs heures…). Pour avoir un aperçu de ce qui vous attend, n’hésitez pas à consulter les tarifs pratiqués par les photographes de cuisine sur Internet.

Le choix d’un photographe culinaire doit également se faire en fonction du type d’image que vous souhaitez réaliser.
Si vous souhaitez faire une photo de plats cuisinés ou une photo culinaire pour les desserts, il est préférable de faire appel à un photographe spécialisé dans le domaine.

Pour réaliser des clichés culinaires uniques et de qualité, vous pouvez également opter pour la photographie culinaire 360°. Ce type d’image permet de réaliser une photographie qui met en valeur l’intégralité de votre préparation.
Enfin, si vous souhaitez réaliser un reportage sur le monde de la cuisine en particulier, vous pouvez faire appel à des photographes spécialisés dans ce domaine.

Toasts au fromage à la crème

Les critères pour choisir votre photographe culinaire

Le choix d’un bon photographe peut se faire de différentes manières, mais il est primordial de prendre en compte certains éléments afin que vos clichés soient réussis et reflètent parfaitement l’atmosphère qui règne dans la cuisine.

Le photographe doit être à l’aise avec son environnement de travail. Si vous avez des difficultés pour le cadrer, il est préférable d’opter pour un autre photographe.
De plus, si votre cuisine est ouverte sur l’extérieur et que les fenêtres peuvent être facilement ouvertes ou fermées pendant la prise de vue, il est préférable d’opter pour un photographe qui possède une grande expérience.
Le photographe doit être en mesure de vous conseiller sur les meilleurs moments pour prendre vos clichés, mais aussi de vous donner des conseils pour que la photo soit réussie et reflète parfaitement le style de votre cuisine. Il est important qu’il puisse répondre à toutes vos questions et qu’il puisse s’adapter à tous les types de situations.

lire aussi  Les meilleures coques d'iphone fantaisie

Comment mettre en valeur de la nourriture en photo ?

Si vous voulez mettre en valeur de la nourriture en photo, vous devez choisir une pièce qui soit suffisamment éclairée. Il est conseillé d’utiliser un éclairage direct et de prendre les repas à l’intérieur.
Si vous avez choisi un lieu extérieur pour vos prises de vue, il faut éviter de prendre vos clichés lorsque le soleil est trop fort. En effet, la chaleur peut être un facteur négatif pour vos prises de vue en extérieur.

Si vous choisissez un lieu ouvert, il faut prendre des photos lorsque la luminosité est bonne et lorsque le soleil est à son plus fort. Il faut éviter d’exposer vos aliments au soleil trop longtemps, car ils pourraient brunir ou perdre leur saveur. Si vous souhaitez photographier de la nourriture en extérieur, il est conseillé d’utiliser des accessoires comme un trépied pour éviter que vos plats ne soient trop instables.

Comment bien photographier les aliments en extérieur ?

Pour mettre en valeur vos plats et vos aliments en extérieur, vous devez vous assurer que la luminosité soit bonne. Il faut également prendre les repas à l’intérieur ou dans une pièce bien éclairée. Si votre objectif est de mettre en avant les plats et la nourriture, il faut éviter d’exposer vos plats à la lumière directe du soleil.
La luminosité est également un paramètre à prendre en compte. Pour obtenir des images claires et nettes, vous devez utiliser un objectif lumineux avec une ouverture maximale ou une vitesse rapide. En fonction de l’objectif que vous utilisez, vous pouvez régler la vitesse d’obturation et l’ouverture pour obtenir un effet de bokeh. Vous pouvez également opter pour un objectif ultra grand angle qui vous permettra d’avoir une meilleure perspective.

Vous pourriez aussi aimer...